La vie n’est qu’un trajet extraordinaire, qui sublime à chaque évènement traumatisant, ainsi le corps humain prouve à chaque fois qu’est un outil très puissant, esprit sublimant dans un corps merveilleux, une formule assez puissante pour juste vivre une vie simple ! absolument non, une telle formule est là pour une vie merveilleuse et sublimant.   

Un passage dans la vie à la fois simple et compliquée, par contre ce qui détermine ce passage c’est un cerveau très complexe, un cerveau qui touche des ondes et des seuils non limités.

C’est pour cela a chaque fois qu’on crut qu’on est sure la bonne voie, on découvrit que c’était qu’un piège qui nous trigge a chaque fois pour dire y’a pas une bonne voie ou une mauvaise voie.

Il y’a seulement un ensemble de choix .

À la Une

La dépression est-elle vraiment une indignation ou bien une édification ?

Qui parmi nous entend souvent le mot dépression sans être effrayé ? nous avons eu l’impression que le mot dépression ne touche que les personnes avec un déséquilibre psychique ou bien des personnes ayant subit des traumatismes dans leur vie .

Cette impression a été toujours intégrée dans notre inconscient , a tel point qu’on a déclenché une peur anormale envers ce trouble qui se déclenche non pas pour freiner la vie des êtres humains , par contre beaucoup de personnes ne comprennent pas le message de l’univers pour eux a travers cet expérience compliquée au niveau chimique de leurs cerveaux .

Aujourd’hui , on va voire ce terme d’une autre vision plus profonde .

on revient pour voir un arrêt du parcours humain , on remarque que nous le même système d’éducation, par contre beaucoup de personnes ont fait preuve de dépression clinique , d’autres ont montré de belles trajectoires académiques et aussi des emplois standards comme la société nous l’exige , et enfin ont également montré une dépression clinique , alors que d’autres n’ont pas eu de système éducatif standard par contre ils ont prouvé une créativité extraordinaire !

D’autres ont perdu leur emploi, leurs amants, leurs ressources financiers , de leur parts un potentiel de créativité a été remarqué .

Cela a été prouvée par plusieurs cas dans la vie , le plus touchant c’est l’histoire de l’écrivaine et auteur de Harry Potter « Joanne Kathleen Rowling  » qui a subit une expérience traumatisante dans sa vie , et surement elle a eu une dépression .. Néanmoins, elle a trouvé un moyen pour transformer et montrer sa souffrance avec la méthode la plus positive , résultat histoire de Harry Potter . On appelle ca la créativité !

La dépression n’est qu’un résultat d’un être humain qui a négligé sa créativité et qui a suit les normes standards imposées par les sociétés et qui n’a pas suit sa propre voix !

MOUALDA Fatima Ezzahra

C’est le temps de donner une nouvelle perception a la dépression en tant que résultat d’un style de vie merdique commun imposé sur les êtres humains . On’ est différent , chacun et ses compétences illimités , chacun et son trajet .

L’être humain est exceptionnel dans sa création , cela prouve qu’on est pas la pour êtres les mêmes ! Non plus on’ est la pour découvrir nos compétences pour les utiliser pour arriver a notre message dans la vie !

La dépression est la pour vous montrer qu’il faut réagir par rapport a votre vie ! Un mécanisme du cerveau pour vous protéger et non pas pour vos détruire !

Redirection pour sauver votre vie .

Krach de 2020

Le 02/03/20, une date tragique pour la communauté passionnée par les échanges culturels, c’est le début d’un changement du concept « Echange » remplacé par « fermeture de frontière ».

Au Maroc comme d’autre pays, le programme d’échange culturel existe et financé par le ministère de la jeunesse avec partenariat de l’union européen, accès a ce genre de programme n’était jamais facile pour la majorité des jeunes marocains passionnés, néanmoins plusieurs initiatives sont éprouvées par des jeunes ayant la capacité de faire des rencontres et des excursions avec d’autres jeunes.

« Étant jeune passionnée par le voyage et les échanges culturels, concept de fermeture de frontière m’a permis de vouloir garder ma passion et mon esprit de contact et de le remplacer par échange virtuel, l’esprit ouvert reste toujours ouvert malgré les difficultés » déclarée par la représentante de l’échange (Maroc)

 D’autres déclarent qu’ils ont eu la chance de découvrir leur vrais sois « depuis la mi-Mars, j’essaye de trouver des solutions afin d’assurer la continuité du travail du bénévolat, échange … » déclaré par un membre de l’échange (Grèce)

Tel témoignage reflète la persévérance des jeunes à garder leurs passions pendant les périodes fragiles et le plus important c’est leurs volontés de protéger leurs identités culturelles avec peu de ressources mais avec grande sorte de créativité.  

À la Une

Développement personnel et changement critique quel horizon

Certes un changement imprévisible et inattendu comme la crise sanitaire du virus COV 19 a engendré plusieurs problématiques. Qui parmi nous a déjà mis une stratégie face à ce genre de menace ? Absolument Non !

Cette problématique a été détecté clairement, après la mise en vigueur de la décision du confinement depuis la mi-mars, telle stratégie est bénéfique pour le control de l’épidémie, néanmoins, un lourd bilan psychologique et comportemental.

Au Maroc, Plusieurs associations Marocaines ont déclarées que les femmes ont subit une forme de violence, la violence conjugale atteint un taux de 91% pendant le confinement.

Telle statistique sonne comme un électrochoc, révèle une faille de structure et de construction comportementale de chaque individu, (problème d’estime de soi, confiance en soi, manque de reconnaissance de soi  …),

La situation critique met en avant le développement personnel comme étant une base primordiale dans la construction de l’Homme mais négligée dans la perception de la société, cette dernière qui impose le matériel et le concret sans y penser en avant à la construction psychologique et comportementale de chaque être humain.

La société via le système éducatif a produit des jeunes doués avec des compétences techniques seulement sans avoir l’appui sur les compétences humaines (Soft Skills), l’école n’a jamais appris aux jeunes comment se comporter face aux menaces de la vie (échec, menace extérieure …). Résultat, génération manque tellement confiance en soi et estime de soi, manque de patience, n’a pas découvert son vrai soi, et qui finit toujours par des conflits comportementaux.

Apparemment, plusieurs jeunes ont fait preuve de créativité pendant la crise, ils ont eu l’occasion de trouver leurs passions, ceux qui sont concentrés sur l’échange culturel virtuel avec d’autres pays …

La crise sanitaire est considérée comme une menace, par contre en réalité c’est une opportunité pour nos jeunes de se reculer en arrière et penser vraiment à une partie indispensable dans leurs constructions.


	

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.